Eternia

Pourquoi seulement penser dans un seul monde, alors qu'une infinité vous attendent par Eternia
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Etre pris pour cible [Tristana]

Aller en bas 
AuteurMessage
Yoren
Esclave Hybride Renard Oration
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 32
Date d'inscription : 15/08/2018

MessageSujet: Etre pris pour cible [Tristana]   Dim 2 Sep - 14:49

Cela faisait combien de jour que Yoren patientait calmament dans sa cage, debout et bien droit, attendant qu'une personne ne vienne le chercher?, peut-être trop longtemps. Il fallait dire que son dernier maître eut un accident assez malencontreux, une sorte de crash avec sa voiture, beaucoup de monde semblait dire que cela était un meurtre mais il ne voyait pas pourquoi on aurait voulu à la vie de cet homme. Après tout, ce dernier était gentil et calme, se servant de lui uniquement pour les tâche ménagères, il avait eut un bon moment la bas, mais bon, ce n'était pas comme il avait eut un quelconque attachement envers cette personne, après tout, cela était simplement son maître, rien de plus, rien de moins.

Comme à l'habitude, un grand nombre de femme semblait venir devant sa cage pour le regarder, certaines semblaient même légèrement baver à l'envie de faire quelque chose avec l'hybride. Yoren ne répondit pas vraiment, il ne fit que sourire, ce qui excita l'attroupement de femelle en chaleur, il ne semblait pas se rendre compte qu'il était légèrement responsable de ce qu'il se passait. Le vendeur arriva alors pour faire partir cette cohue si dérangeante pour son travail, beaucoup semblait le supplier de pouvoir l'acheter, mais la réponse semblait toujours la même, non. Après tout, ce dernier était l'ami de la personne qui l'avait emmener ici et avec la promesse qu'il avait faite, il ne donnerait jamais Yoren à une femme, même avec tout l'argent qu'on pourrait lui offrir.

Enfin, cela était le cas en temps normal, toutefois, il semblerait qu'une femme ai trouver un petit moyen d'avoir ce qu'elle voulait. Cette dernière était une personne perfide et cruelle dans sa manière de voir les choses, pour elle, le vendeur n'était qu'un obstacle envers son but, avoir Yoren. Elle était tomber sous le charme de l'hybride il y a un moment maintenant et depuis lors, veillait à ce qu'elle soit dans les petits papier du vendeur. Elle fit cela en utilisant un proxy, un de ces ami pour qu'il puisse discuter et se lié d'amitié avec le marchand, faisant en sorte de ce montrer intéressé par Yoren.

Il fut donc assez aisé pour l'ami de trafiqué les papiers, mettant le nom de la jeune femme à la place du sien avant que ce dernier n'ouvre la cage comme si de rien n'était. Yoren pour sa part regarda simplement l'homme, lui souriant doucement alors qu'il s'inclina légèrement devant lui, lui prononçant queluqe mots.


"Enchanté de vous voir, maître."

Un sourire un peu étrange s'afficha alors sur les lèvres de l'ami alors qu'il emmena l'hybride jusqu'à l'extérieur, ayant quand même vérifier que le collier était bien présent. Une fois passer une rue ou deux, il présenta le renard à sa vrai maîtresse, lui expliquant alors, comme pour le tromper, qu'il n'était qu'un serviteur pour elle, ce qui pouvait être le cas vu comment elle l'avait utiliser.

"J'espère que cela ne t'a pas déranger mon cher Yoren."
"Cela ne me dérange pas, maîtresse, je suis enchanté de vous rencontrer."

Il s'inclina alors devant elle, la faisant vibrer d'envie alors qu'elle congédia son ami rapidement, ayant envie de rentrer le plus vite possible pour pouvoir 's'amuser' un peu. Avec son anticipation, elle ne faisait pas attention au rues qu'elle traversait, ni même à ce qui pourrait se trouver autour, ce qui n'était pas vraiment le travail de Yoren, même si il avait quand même l'impression, comme depuis un moment, qu'on pouvait le voir d'une manière assez ... intense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristana North
Danseuse / Maîtresse HumainOration
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 30
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Etre pris pour cible [Tristana]   Dim 2 Sep - 18:34

Tout avait commencé quelques jours plus tôt, Tristana discutait avec une de ses collègues, puisqu’il fallait bien paraître normale. Elles s’étaient changées dans les vestiaires en discutant, puis avait rejoint les rues. Amélie était bavarde et elle faisait pour ainsi dire la conversation seule, ce qui, il fallait le dire, simplifiait grandement les choses pour l’autre femme. Elle parlait des moyens que Tristana amassait, puisqu’elle n’avait pas un si grand train de vie de que ça. Elle lui parlait d’esclave et ajoutait que si cela la perturbait que d’avoir un humain à son service, il y avait toujours les robots ou les hybrides pour quelque chose de plus chaud. Finalement, elle l’avait convaincu de la suivre dans une boutique où on vendait des esclaves, prétextant qu’elle pouvait toujours voir, sans acheter. Et elle avait vu. Il avait du succès et souriait, sans sembler se préoccuper de ce qui se passait autour de lui. Elle était resté en retrait quand un homme était venu lui parler, d’une voix un peu trop sèche pour quelqu’un s’adressant à une futur cliente éventuelle :

« Ne vous mettez même pas en tête de l’acheter, de toute façon, j’peux pas le vendre à une femme. »
« Pourquoi ? »


Elle n’avait pas eut de réponse et l’avait simplement vu aller disperser le troupeau de femelles en chaleur, dont Amélie. Puis, revenant vers elle, il l’invita aussi à sortir si elle ne comptait pas faire d’achat. Le regard de la danseuse s’attarda un moment sur le renard souriant et son sourire. Trsistana sentit son coeur se serrer au creux de sa poitrine et à partir de là, elle avait su qu’il devrait être à elle, quoi qu’il lui en coûte. Tristana s’était procuré des papiers, qu’elle avait pré-rempli. Ne manquait que la signature. A plusieurs reprise, elle s’était rendu là-bas et avait tenté de soudoyer l’homme : argent, entrée gratuite… et même paiement en nature, il était rester immuable dans ces décisions, mais aujourd’hui, aujourd’hui, elle ne repartirait pas sans lui.

Elle arrivait devant la boutique, après le travail. Ce jour-là, elle n’avait même pas pris la peine de se changer avant de se rendre à la boutique. Il sortait en compagnie d’un homme et l’irritation se forma en elle. Sans trop savoir pourquoi, elle les suivit en silence, jusqu’à ce qu’ils n’arrivent devant une femme qu’on présenta comme sa nouvelle maîtresse. Le regard de la Danseuse flamba littéralement, prenant une couleur rouge sang. Oh non, elle ne laisserait pas cette tricheuse le lui prendre. Profitant d’être discrète, elle avait rejoint la femme, comme une passante et avait réussit à récupérer son porte-feuille… Nikel. Elle fit mis de s’arrêter devant une boutique, en extirpant sa carte d’identité. qu’elle glissa dans son propre sac pour le moment.


« Excusez moi, mademoiselle, vous avez fait tomber ça. »
« Hein ? Quoi ? Oh… Merci. »


Elle se décolla de Yoran pour se rapprocher de Tristana qui affichait un sourire affable. Tellement facile. Cependant, alors que la femme allait récupérer son bien, la Danseuse lui attrapa le poignet et la regarda droit dans les yeux :

« Je sais ce que tu as fais. Et je n’hésiterais pas à te dénoncer à cet homme si tu ne signe pas un papier. »
« C… C’est du chantage ! »
« Totalement, mais étant dans l’illégalité toi-même, tu ne peux pas t’en plaindre… En fait, tu ne peux rien faire d’autre que ce que j’ai demandé ou risquer la prison. »
« Qu’est-ce que c’est que ce papier ? »
« T’occupe, signe juste si tu ne veux pas d’ennui. »


Nerveuse, la femme avait obtempéré et un sourire s’était posé sur les lèvres de Tristana qui pris le soin de prendre en photo le document signé avec son téléphone avant de rendre le porte-feuille et de la laisser retourner auprès des autres, mais, elle ne leur laissa pas le temps de se remettre en route, toujours aussi souriante, elle avait repris la parole :

« Très bien, je vais donc vous laisser… Oh, et je prendrais Yoren aussi, puisque c’est un acte de vente que vous venez de signer. »
« Espèce de... »
« Voyons, une femme ne devrais pas être vulgaire ainsi. »
« On se retrouvera, tu peux en être sûre. »
« Mais j’y compte bien. »


Le regard de Tristana était étrange, en tout cas, avant qu’elle ne le pose sur Yoren, là, elle sentit à nouveau son coeur se serrer et son regard redevint rosée. Elle avait alors simplement tendu la main vers lui en souriant doucement :

« Allez, viens Yoren, nous avons encore un peu de chemin avant de rentrer à la maison, puisque tout est clair maintenant. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoren
Esclave Hybride Renard Oration
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 32
Date d'inscription : 15/08/2018

MessageSujet: Re: Etre pris pour cible [Tristana]   Mer 5 Sep - 9:50

Yoren lui n'avait pas de question à ce poser sur la jeune femme, elle était sa maîtresse maintenant et elle avait le droit de lui dire ce qu'elle voulait. Même si il n'avait été que l'esclave d'homme auparavant, ce dernier ne semblait pas déranger par le fait de devoir s'occuper d'une femme par la suite, simplement, il ne savait pas quel pourrait être les différence. Au final, l'hybride ne ce rendait pas compte des problèmes que cela pouvait engendrer, ni même de ce qu'elle pourrait être capable de lui faire, rendant Yoren toujours aussi naif pour les paroles des personnes autour de lui, surtout la personne qui l'avait acheter.

Toutefois, quelque chose ce passa, une femme aida sa maîtresse par rapport à son portefeuille, ce qui semblait être naturel, alors il ne bougea pas. Une discussion s'en suit alors ou il n'eut rien à faire, simplement rester droit à les attendre. Comme il ne pouvait pas vraiment voir les actions ou même entendre leur paroles de la ou il se trouvait, Yoren réfléchissait simplement à la manière dont il allait pouvoir servir sa maîtresse, toujours aussi incrédule des changements qui semblaient s'opérer.

Étrangement, ce ne fut pas sa maîtresse mais Tristana qui vint lui demander de l'accompagner, comprenant qu'il y avait encore eut un changement dans sa propriété et hocha simplement la tête avant de la suivre. Doutait il d'elle?, pas du tout, cette dernière avait pu simplement lui montrer les papiers pour qu'il en soit persuader et même si celle qui avait été sa maîtresse pendant quelque minutes lui hurlait de rester avec elle, que l'autre était une menteuse, pour lui, cela n'avait plus d'importance.

"Cette journée fut assez confuse, mais je suis content d'être enfin avec ma véritable maîtresse."

Quelque mots et un sourire radieux, ce fut tout ce qu'il avait fait avant de simplement continuer de la suivre, le tout à une distance raisonnable et à un pas derrière elle. Cela était une habitude qu'il avait, il n'était qu'un esclave après tout et n'avait pas le droit à désobéir, surtout envers ce qu'on lui avait apprit par le passé. Il ne savait pas si la route était longue et il n'avait pas besoin de le savoir, les seules questions qu'il pouvait se poser était en rapport avec la manière dont il allait la servir et il n'y avait rien de mieux qu'une question bien posé pour cela.

"Quel seront mes tâches une fois arrivé maîtresse?"

Lui n'avait pas à se préoccuper de l'attitude de sa maîtresse, du moins pour le moment, même quand elle avait eut quelque chose au niveau de ces yeux, ce n'était pas son rôle de s'occuper de cela. Toujours souriant et sans aucune faute dans sa posture, Yoren regardait droit devant lui, n'ayant jamais eut le droit à une moindre faute dans sa conduite jusqu'à maintenant. Il était certes assez coincé quand on le voyait, mais tant qu'aucun ordre ne lui était donner, il allait certainement le rester. Pour le reste, mise à part toujours les même questions dans son esprit, l'hybride n'était pas préoccuper par tout ce qui pourrait se passer par rapport à son achat, de son côté, il avait sa maîtresse et le reste était inutile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristana North
Danseuse / Maîtresse HumainOration
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 30
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Etre pris pour cible [Tristana]   Mer 5 Sep - 18:01

Tristana avait eut ce qu’elle voulait, mais ce n’était pas encore fini et ça, l’autre femme s’en rendrait compte bien assez rapidement. Enfin, là n’était pas la question pour le moment, il était temps de rentrer et cette fois, Yoren rentrerait avec elle. Alors qu’ils s’éloignait maintenant de l’endroit, abandonnant la femme et son sous-fifre derrière eux. Le renard avait dit que cette journée avait été confuse pour lui et elle voulait bien le croire. Quand il avait dit être content d’être enfin avec sa véritable maîtresse, le coeur de Tristana avait fait un bon dans sa poitrine. Comment faisait-il ça ? Elle ne savait pas, mais elle voulait juste le garder près d’elle, rien de plus. La Danseuse avait donc pris le chemin de chez elle, prenant à peine le temps de noyer le poisson avant de rentrer chez elle. Yoren restait un peu derrière elle et elle souriait simplement. L’homme lui avait alors demander ce que serait ses attributions et, sur le coup, un de ses sourcils se leva, pris par un léger petit tics nerveux.

« Je... »

Elle n’avait pas pris la peine d’y réfléchir. Quand elle avait sentit son coeur réagir, elle avait su qu’elle le voulait, rien de plus… Alors elle le regarda un instant, puis, elle laissa maintenant un sourire se poser sur ses lèvres. Très bien, elle allait devoir improviser, ce n’était pas grave, elle avait l’habitude.

« Dans un premier temps, tu es là pour me tenir compagnie… Alors j’ose espérer que tu es de bonne compagnie Yoren. » Elle lui adressa un sourire plein de douceur « Pour le reste, je préfère voir sur le vif quels sont tes capacités au sein d’une maison, mais m’alléger la charge ne serait clairement pas de refus. Enfin, nous verrons ça à la maison. Oh ! Au fait, je m’appelle Tristana, Tristana North, cela pourrait-t-être utile de le savoir sans pour autant avoir à le découvrir de par toi-même. »

Oui, il aurait déjà suffisamment à découvrir, ses habitudes, la maison avec la cave qui resterait fermer à double tour et à laquelle il n’aurait probablement pas accès puisqu’il s’agissait des affaires personnelles de la femme, des affaires qu’elle n’utilisait plus depuis longtemps maintenant, mais qui restait à elle… ou à Anika... Enfin, cela n’avait que peu d’important au final. Tristana avait l’impression de sentir une certaine sérénité… quelque chose qu’elle n’avait jamais ressentit jusqu’alors. Finalement, ils arrivèrent chez elle et elle réalisa une chose… Elle n’avait jamais vraiment prévu d’avoir de vrais ami… pas des qui restent plus que pour prendre un café. Elle n’avait donc pas de chambre d’amis… Oups. Bon, elle allait bien trouver quelque chose, elle ne savait juste pas encore quoi.

Bon, elle entra donc, faisant signe à Yoren de la suivre avant de refermer derrière elle… à clef. Pourrait-on vraiment le lui reprocher ? Elle était assez aisée, elle avait probablement peur des cambrioleur… N’est-ce pas ? Elle s’était ensuite tourné vers lui, un sourire toujours posé sur ses lèvres. Bien, bien, bien. La jeune femme hocha légèrement la tête avant d’ensuite lui faire signe de la suivre. Elle se rendit alors simplement à son salon, plus, elle s’assit tranquillement sur son canapé avant de reprendre la parole :


« Il y a certaines choses que tu vas devoir savoir en étant ici. Je suis… Enfin… Il m’arrive d’agir de façon… un peu étrange. Si tu me vois agir de façon étrange, fait le moi remarquer d’une façon discrète et explique moi ce que j’ai fais quand nous seront en privé, d’accord ? » Elle le regarda et lui fit signe de s’asseoir, sur un siège proche. Il n’avait qu’à le tourner vers elle alors qu’elle continuait. « Je n’ai pas de chambre d’ami alors demain on ira chercher un lit d’appoint pour toi. En attendant, tu vas passer la nuit sur le canapé pour le moment. Autre chose, quand je m’échauffe ou je m’entraîne, tu n’es pas interdit de regarder, mais ne me dérange surtout pas, ça demande quelque chose de précis et de rigoureux. Tu as compris ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoren
Esclave Hybride Renard Oration
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 32
Date d'inscription : 15/08/2018

MessageSujet: Re: Etre pris pour cible [Tristana]   Dim 9 Sep - 15:05

La première chose qui étonna légèrement Yoren fut quand il remarqua que sa nouvelle maîtresse ne savait pas vraiment ce qu'elle allait faire de lui. Normalement, on achetait un esclave quand on avait besoin de main d’œuvre, ou alors pour d'autre tâche ménagère, pas simplement pour discuter. Non, à bien y penser, il y avait bien un de ces ancien maître qui avait simplement voulu qu'il reste pour lui parler, toutefois, ce dernier était assez âgé, alors de voir une femme aussi jeune qu'elle lui demander la même chose pouvait éveiller quelque interrogation de sa part. Il les gardaient pour lui bien entendu, il ne montrait rien, tout était dans sa tête, bien qu'il fallait le dire, il la regardait un peu plus souvent pour essayer de la comprendre. Finalement, cette dernière lui déclara qu'il allait pouvoir l'aider pour certaine actions à la maison en plus de son nom complet, ce dernier la regardant avec son sourire tout en s'inclinant légèrement, sans pour autant arrêter sa marche.

"J'ai bien compris vos demandes, maîtresse North."

Il ne fallu pas plus de temps pour qu'ils arrivent finalement dans la maison et il la regarda fermer à clé, peut-être aurait elle besoin de protection? Il ne savait pas vraiment et ne préférait pas supposer, ce n'était pas son rôle et Tristana lui dirait bien si jamais il y avait des difficultés la dessus pour l'avenir. La jeune femme commença alors à lui expliquer quelque chose de particulier quand à son comportement de temps à autre, ce qu'il ne comprenait pas vraiment. On lui avait toujours appris que son maître, ou dans ce cas présent sa maîtresse avait toujours raison et qu'il n'y avait donc pas besoin de leur dire quelque chose. Il s'installa alors comme elle lui avait demander tout en lui répondant sans jamais faire baisser ce sourire qui pouvait presque paraître envoûteur.

"Je ... comprend maîtresse, je ne pense pas qu'une personne oserais critiquer votre manière de parler, mais je tenterais de faire attention."

Continuant de réfléchir à ce qu'il allait faire par la suite pour aider sa maîtresse, Yoren l'écouta parler de la situation quand au manque d'un autre lit et il fit que hocher la tête dans un premier temps. Il avait déjà eut l'habitude de dormir assis à certain endroit, ou alors même d'avoir simplement un matelas sur le sol et une petite couverture en guise de drap, alors il avait presque l'impression d'être comblé avec elle.

"Ne vous en faite pas maîtresse, j'ai déjà eut l'habitude de pire."

Vint alors la discussion quand à son entraînement et il put comprendre qu'elle devait avoir un travail assez complexe. Avait il déjà eut un maître comme cela auparavant?, pas dans ces souvenir, bien qu'une chose était certaine, il n'était pas du genre à déranger, sauf dans le cas ou on lui avait dit le contraire.

"Je comprend tout à fait, je ferais assez attention à ne pas me trouver dans votre zone de travail maîtresse."

Bref, il ne savait pas si elle allait lui donner plus de règles mais ce dernier avait déjà l'impression de ne rien faire, ce qui ne collait pas avec ce qu'on lui avait apprit depuis si longtemps. Il regarda alors autour de lui, cherchant à comprendre le plus le positionnement des pièces qu'il était capable de voir de l'endroit ou il était assis avant de finalement ce lever avant de commencer à apprendre les gouts de sa maîtresse.

"Désirez vous un thé ou alors un café maîtresse?"

Une fois qu'il eut sa demande, ce dernier ce dirigea vers la cuisine sans vraiment de problème, il s'arrêtait après tout légèrement pour vérifier les pièces avant de s'y rendre. Il fallait s'en douter, Yoren prit légèrement plus de temps que son habitude, le temps de bien s'adapter à ce qui allait être certainement un de ces futur plan de travail, commençant à préparer un boisson chaude pour Tristana. Il ne savait pas si cette dernière allait venir le voir s'occuper de la préparation ou pas, mais si jamais ce n'était pas le cas, il allait certainement revenir vers elle avec ce qu'il avait préparer, ainsi que du sucre et d'autre petit ajout qu'elle pourrait peut-être apprécier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristana North
Danseuse / Maîtresse HumainOration
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 30
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Etre pris pour cible [Tristana]   Lun 10 Sep - 11:38

Tristana avait donc donné ses premières consignes à l’homme-renard. Ce dernier s’était alors incliner tout en marchant et en lui disant qu’il avait compris ses demande et il l’avait appelé « maîtresse North ». Ça lui faisait un peu bizarre, mais elle n’en montra rien. Quoi qu’il en soit, ils étaient arrivé chez elle et elle avait machinalement refermé la porte derrière elle, la verrouillant et enfermant donc son nouvel esclave avec elle. Elle lui avait alors demandé de la prévenir si jamais il pensait qu’elle agissait bizarrement. Ils étaient donc installé maintenant, l’homme s’installant face à elle comme elle le voulait. Yoren lui avait alors dit qu’il comprenait, mais qu’il ne pensait pas qu’on oserait critiquer sa manière de parler… C’est vrai, si elle faisait attention, il ne devrait pas y avoir trop de problème. Oui, il fallait qu’elle fasse en sorte de paraître comme tout le monde, quoi qu’il arrive. Elle avait alors baisser les yeux vers son sac. Oui, il allait falloir qu’elle achève de régler le problème de cette femme.

La jeune femme lui avait alors adressé un sourire plein de douceur, même si bien sûr, ce dernier était assez faux, mais cela importait finalement peu. Elle avait alors évoqué qu’ils iraient chercher un lit d’appoint le lendemain et qu’il devrait se contenter du canapé ce soir-là. D’ailleurs, il sembla lui dire qu’il était habitué à pire et elle le regarda un moment, avant de hocher doucement la tête. Son regard s’attarda doucement sur les oreilles du renard, elle avait envie d’aller les grattouiller, mais non, il ne valait mieux pas. Elle avait certaines choses à préparer pour la soirée, pour son travail et pour après cela. En attendant, il disait qu’il comprenait et Tristana haussait les épaules. Elle ne pensait pas qu’il sache vraiment ce qu’il attendait… Enfin, ils verraient bien avec les temps à venir. Et en attendant, la jeune femme avait simplement hoché la tête, tout en haussant les épaules, ils verraient bien, oui. On verrait bien si il serait tenter de la regarder s’entraîner ou non, mais du moment qu’il ne l’empêchait pas de travailler, ce n’était pas bien grâce pour elle. Elle avait cependant précisé un point :


« Je ne t’interdit pas de venir et de voir, mais ne t’approche pas. Si tu trouble mon entraînement, ma punition sera terrible. »

Elle avait prononcé cette phrase sue un ton totalement neutre, d’une voix qui soit totalement vide, ce qui avait quelque chose d’assez inquiétant. Enfin, elle ne voyait pas le problème et elle n’était pas habituée à jouer la comédie chez elle. Mais maintenant que Yoren était chez elle, elle ne savait pas vraiment ce que ça pourrait donner. Le renard lui avait alors demandé si elle voulait du thé ou du café et elle avait alors simplement hoché la tete avant de lui répondre à haute voix, lui disant simplement :

« Un thé s’il te plais. »

Et elle le regarda donc qui s’éloignait vers les autres pièce de la maison et elle l’avait laissé faire à son rythme. De toute façon, il fallait bien qu’il s’habitue à la maison. Il était chez lui ici, maintenant. Elle le regarda disparaître dans le couloir, sentant un autre sentiment qu’elle ne connaissait pas en elle. Elle le laissa donc faire et se leva pour aller s’asseoir à table, récupérant une sorte de calepin. Elle entrepris alors de prendre des notes. Juste des mots qui ne voulaient rien dire isolés ainsi, mais qui dans son esprit à elle avait un sens bien particulier et, en attendant, elle souriait simplement. Sur une autre feuille, il y avait une liste, une liste de courses de ce qu’il faudrait acheté le lendemain, en plus du lit. Elle se passa doucement une main dans les cheveux. Il allait falloir un peu d’adaptation… Elle soupira doucement et rassembla ses documents au moment où Yoren revint avec ce thé. Un sourire doux sur les lèvres, elle l’avait remercié à voix basse et lui avait aussi grattouiller doucement les oreilles déclenchant en elle un certain plaisir. Oh non, elle ne laisserait personne le prendre à elle maintenant. Il lui appartenait.

« Yoren. Je vais devoir sortir quelque temps ce soir, je veux que tu reste ici. Tu n’auras qu’à… qu’à te rendre utile de la meilleure façon que tu puisse trouver. »

Elle lui avait encore grattouiller une oreille quelques instants, sans même vraiment y réfléchir. Il les avait tellement douce. Elle soupira doucement, elle allait s’assurer qu’il soit à elle pour toujours, peu importe ce qu’elle devrait faire pour ça. Et elle commença simplement à siroter son thé, sans que rien n’indique ce qu’elle pouvait avoir en tête pour le moment. Mais Yoren n’avait pas à s’en faire, elle ne lui ferait pas de mal… Pas tant qu’il demeurerait à ses cotés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoren
Esclave Hybride Renard Oration
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 32
Date d'inscription : 15/08/2018

MessageSujet: Re: Etre pris pour cible [Tristana]   Mer 12 Sep - 11:46

Yoren ne semblait pas déranger par les sourire de Tristana, il ne semblait pas voir si ils étaient faux ou pas, tout ce qui lui importait était simplement qu'elle se sente bien en la présence de son nouvel esclave. Il ne semblait pas avoir peur de la punition que parlait sa maîtresse, après tout, il n'avait encore jamais fait d'erreur jusqu'à maintenant, il se contenta simplement d'obéir quand à ce qu'il allait devoir certainement faire par la suite. Pour être totalement honnête, l'hybride se demandait ce qu'elle pouvait bien faire pour avoir besoin d'autant d'espace, ce n'était qu'une interrogation simple qu'il pourra certainement assouvir une fois qu'il la verra commencer son entraînement, pour le reste, il pouvait très bien attendre.

La préparation du thé c'était faite sans le moindre problème, il avait vraiment l'habitude de ce genre de chose et il n'eut aucun soucis pour s'adapter à la cuisine de Tristana. Ce dernier eut néanmoins sa première surprise quand il revint vers cette dernière pour lui donner sa boisson, se faisant alors grattouiller les oreilles. Il ne compris pas du tout cette sensation, cela était tellement différente de l'habitude, bien le contraire de la douleur qu'il pouvait ressentir parfois quand quelque chose dérangeait. Il resta donc à écouter sa maîtresse alors qu'elle continuait de s'occuper de ces oreilles, ces dernières frissonnait assez vivement en bougeant légèrement, lui se contentant de la regarder avec les joues très légèrement rosé par cette sensation.


"Je ... comprend maîtresse, je ne pense pas avoir de problème pour me trouver de l'occupation."

Qu'importe ce qu'elle allait pouvoir faire quand elle allait sortir, ce n'était pas les affaires de Yoren, pour lui, il n'y avait maintenant que sa maîtresse ainsi que sa maison. Il pouvait bien faire le chien de garde si elle le souhaitait, il n'avait que les rôles qu'on lui conseillait de faire, bien qu'il se demandait si il pourrait faire un bon travail de ce côté la. Par contre, peut-être devrait il demander quelque chose quand à ce qu'il n'avait pas le droit de toucher dans la maison, après tout, il ne voulait pas faire honte à Tristana dans le cas ou elle ne voulait pas qu'il touche à quelque chose.

"Dite moi maîtresse, y a-t-il quelque chose que vous ne voulez pas que je touche?, ou alors un endroit ou je ne doit pas me rendre?"

Il fallait mieux prévenir que guérir pour l'occasion et surtout qu'il était du genre prévoyant pour ne pas toucher au chose interdite. Une question trottait néanmoins dans la tête de Yoren en ce moment et cela concernait le fait qu'on lui touche les oreilles. Ce n'était pas qu'il n'aimait pas cela, au contraire, il appréciait ce genre, toutefois, comment dire..., il n'avait pas du tout l'habitude et il n'allait pas vraiment savoir comment réagir dans le cas ou elle allait recommencer, ou alors qu'elle allait faire d'avantage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristana North
Danseuse / Maîtresse HumainOration
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 30
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Etre pris pour cible [Tristana]   Mer 12 Sep - 22:14

Tristana ne savait pas si elle allait se faire à l’idée d’avoir quelqu’un chez elle, c’était encore quelque chose à quoi elle n’avait pas vraiment réfléchit à dire vrai. Elle ferait avec, parce qu’elle avait enfin sentit son coeur réagir et elle ne laisserait donc personne s’immiscer entre eux, jamais. Peu importe ce qu’elle devrait faire pour ça. Elle avait déjà triché et elle allait faire encore bien plus, elle le savait. Mais que faire quand lui était près d’elle ? Ça, elle ne le savait pas vraiment… Et elle n’aurait pas vraiment plus d’idée avant le lendemain, puisqu’il n’y avait pas de répétition ce soir-là. Un soir de repos pour éviter les accidents. Quoi qu’il en soit, depuis un peu moins d’une heure, elle avait maintenant autre chose à faire, une carte d’identité à rendre, une affaire à régler définitivement.

Mais pour le moment, elle était chez elle, face à un thé qu’il lui avait préparé en lui grattouillant légèrement l’oreille. Elle se rendait compte que ce geste l’apaisait… Peut être qu’elle pourrait… le faire autrement… Mais elle ne savait pas encore comment. Tristana ne se rendit compte que son geste pouvait paraître étrange qu’après un moment et sa langue avait claqué, contrariété qu’elle montrait pour Yoren. Enfin, elle avait enlevé sa main des oreilles du renard pour se concentrer sur son thé qu’elle buvait tranquillement. Il était parfaitement infusée, à croire que Yoren avait vraiment l’habitude pour ce genre de chose. La danseuse lui avait donné des consignes cependant et il les accepté, disant qu’il n’aurait pas de problèmes pour se trouver de l’occupation et elle avait alors simplement hocher la tête. Il se passa encore quelques instants de plus avant qu’il ne lui demande si il y avait des choses qu’elle ne voulait pas qu’il touche ou des endroit où il ne devait pas se rendre. Oui, c’était un bon point que de parler de ça.


« Je ne veux pas que tu mettes les pieds dans la cave, à aucun prix. De toute façon, elle est toujours fermée à clef et je garde la clef sur moi presque tout le temps, alors ça ne devrait pas poser de problème. Sinon, hum… dans ma chambre… tu peux faire le lit ou faire le ménage, si je n’ai pas le temps, bien sur, mais ne touche pas à mes placard. J’aime autant que du pose le linge sur mon lit… D’accord ? »

Tristana réfléchit encore un moment. Qu’est-ce qui pouvait y avoir d’autre ? Ah oui… Bien sûr, mais cela allait probablement de soit pour quelqu’un de « normal », enfin, mieux valait tout de même le préciser :

« Et pour rien au monde tu ne dois fouiller dans mon sac, si je te le demande, tu m’amèneras le sac, fermer… Mais je ne m’en fais pas trop pour tout ça, je suis sûre que ça va bien se passer, n’est-ce pas ? »

Elle le regarda un moment, puis sourit encore une fois avant de finir son thé et de se lever, laissant ses papiers de coté pour le moment, elle fit signe à Yoren de la suivre alors qu’elle se dirigeait vers une sorte de buanderie, fouillant dans un carton. Elle en sorti un plaid douillet, ainsi qu’un oreiller qu’elle tendit à Yoren avec un sourire assez doux sur les lèvres alors qu’elle reprenait simplement la parole :

« Tu peux aller poser ça sur le canapé, ça devrait aller pour cette nuit. »

Elle pensait vraiment ce qu’elle disait, après tout, son canapé n’était pas aussi inconfortable que ça. Et après ça ? Et bien… La fin de journée approchait, il faudrait bien préparer le repas, mais elle ne savait pas vraiment ce qu’elle avait dans les placards pour le coup. Elle se passa alors une main dans la nuque, elle avait quelques petites choses à préparer pour après également…

« Yoren, est-ce que tu sais cuisiner ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoren
Esclave Hybride Renard Oration
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 32
Date d'inscription : 15/08/2018

MessageSujet: Re: Etre pris pour cible [Tristana]   Lun 17 Sep - 2:59

Il n'avait pas vraiment eut envie que les grattouilles au niveau de ces oreilles ne s'arrête, bien au contraire, cette sensation nouvelle lui donnait envie d'en apprendre d'avantage. Toutefois, comme il n'avait pas vraiment fait ce qu'elle lui avait demander, Tristana s'arrêta avant de commencer à boire son thé. Il aurait bien l'occasion de lui parler de cela de nouveau, ce n'était pas comme si il avait vraiment fait une erreur, surtout que bon, il avait l'impression d'avoir zappé un très léger moment de son existence avec cette marque d'attention.

Sa maîtresse commença alors à lui parler de la cave, d'un endroit qu'il ne pourra jamais mettre les pieds, aussitôt, il raya mentalement cette pièce de ce qu'il allait devoir s'occuper. Pour ce qui était de la chambre de cette dernière, il semblait y avoir accès, bien qu'il n'était pas possible pour lui de toucher au placard ainsi que ranger ce qu'il pourrait nettoyer. Ce genre d'information semblait compliqué très légèrement ces actions, néanmoins, son sourire ne semblait pas disparaître de son visage, ces oreilles quand à elle semblaient bouger un peu plus souvent depuis qu'elle lui avait gratter ces dernières.


"J'ai bien compris vos demandes maîtresse."

Vint alors la précision quand à son sac et encore et toujours, Yoren commença simplement par hocher la tête. Pour lui, il n'y avait rien d'anormal à ce qu'elle lui disait pour le moment, certes, certaine chose allait compliqué un peu son parcours, mais autrement, il pouvait s'y accommoder. En tout cas, ce dernier allait devoir faire attention à ne jamais baisser la tête quand il allait ranger le sac de Tristana, ce qui n'allait pas être si dérangeant.

"Je n'ai jamais failli à mes tâches maîtresse, ne vous en faite pas."

Il était certain de bien faire et cela allait sans dire, il avait été comme programmé pour ce genre d'action. Quoi qu'il en soit, il ne fallu pas longtemps pour qu'il ne montre son obéissance en suivant Tristana à sa moindre demande, la regardant prendre un plaid ainsi qu'un oreiller, écoutant alors qu'il allait se servir de cela pour la nuit. Elle était assez ... généreuse par rapport à certain maîtres qu'il avait eu dans le passé, avec un lit de mauvaise qualité et muni uniquement d'un léger drap pour se couvrir dans le cas de basse température.

"Merci, vous êtes bien généreuse maîtresse."

On aurait pu croire que son sourire c'était adoucit après ces paroles, après tout, ces lèvres semblaient le montrer, néanmoins, il ne s'en rendait pas lui même compte, comme une sorte de réflexe. Bien, il ne semblait plus qu'a préparer le repas et Tristana sembla déjà le questionner quand à ces capacité à cuisiner. Il fallait être honnête, ce n'était pas souvent le boulot d'un esclave de faire ce genre de chose, sauf si ils étaient spécialisé. Heureusement, Yoren lui semblait éduqué pour être un parfait majordome et par déduction à pouvoir préparer tout ce qui pourrait plaire à son maître, ou sa maîtresse dans le cas présent. En tout cas, ce dernier allait lui poser la question la plus essentiel qu'il avait en tête tout en se plaçant doucement devant elle.

"Bien entendu maîtresse, il me suffira de connaître vos goûts ainsi que ce que vous n'aimez pas pour préparez des menu complet et aussi vairé que vous le désirez."

Car il ne pouvait certainement pas lui préparer quelque chose dans le cas ou elle allait être allergique à un produit, enfin, quel personne irait acheter un aliment duquel elle était allergique... Quoi qu'il en soit, une fois que Tristana allait lui dire tout ce qu'il avait besoin de savoir, l'hybride se dirigerait vers la cuisine pour commencer à regarder ce qu'il y avait de disponible et ce qu'il aurait la possibilité de préparer. En même temps, il se mit à mémoriser ou se trouvait les ustensiles ainsi que les condiments divers tout en prenant la parole pour lui signaler quelque chose qu'il avait oublier. Après tout, elle avait du le remarquer, que ces oreilles bougeait quand même assez souvent depuis les caresses qu'elle lui avait fait, mais comme il avait oublier une étape dans un de ces anciens ordres.

"Maîtresse, il y a quelque chose que j'ai omis de vous dire tout à l'heure, au moment ou vous avez commencer à ... toucher mes oreilles. Je n'avais jamais ressentit ce genre de sensation auparavant et je dois avouer que cela m'a un peu ... perturber, toutefois, si cela vous fait plaisir, n'hésitez pas, après tout, je suis à vous corps et âme..."

Il ne faisait pas vraiment une déclaration, cela était simplement la vérité. Il était à elle et cela n'allait pas changer, sauf dans le cas de sa mort, mais elle ne semblait pas vraiment être âgée. Toujours était il qu'il continua doucement de préparer un repas pour une personne, ne semblant pas se préoccuper de lui même encore une fois, une mauvaise habitude que Tristana allait devoir voir rapidement, autrement, elle mangerait seule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristana North
Danseuse / Maîtresse HumainOration
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 30
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Etre pris pour cible [Tristana]   Ven 21 Sep - 21:39

Tristana avait bu son thé, le plus tranquillement du monde. Elle lui donna dans le même temps d’autres indications. Il y en aurait probablement d’autres, mais pour le moment, elle n’avait pas vraiment réfléchit à tout ça. Yoren avait finit par lui dire qu’il avait bien compris ses demandes et elle avait simplement hocher la tête en laissant un sourire se poser sur ses lèvres. Il éveillait en elle des sentiments qu’elle n’avait encore jamais connu. Une consigne supplémentaire concernant son sac à main, puis, Yoren lui avait dit qu’il n’avait jamais faillit à ses tâches et qu’elle n’avait pas à s’en faire. Elle avait finit par se lever et inviter le jeune homme à oreille de renard à la suivre. Elle lui avait alors proposé un plaid et un oreiller pour qu’il soit un peu confortable cette nuit-là. Yoren lui avait d’ailleurs dit qu’il la trouvait généreuse et elle s’était légèrement mordu l’intérieur de la lèvre avant d’expliquer simplement :

« Ça ne m’avancerait à rien que tu tombe malade parce que tu aurais froid ou je ne sais trop quoi… »

Oui, elle ne voulait pas qu’il soit malade… même si d’un autre coté, cela lui permettrait de prendre soin de lui et… d’une certaine façon, elle trouvait cette idée assez intéressante. Et elle sentit d’ailleurs son coeur se gonfler légèrement à cette pensée. Elle tendit alors une main vers le crâne du renard et lui tapota la tête avec une certaine douceur. Rien ne le lui prendrait maintenant, il était à elle. Quoi qu’il en soit, maintenant elle lui avait plus ou moins demander de lui montrer ce dont il était capable quand à la cuisine. Yoren s’était alors positionné devant elle avant de lui demandé quels étaient ses goûts. La jeune femme avait alors simplement posé ses mains sur ses hanches en regardant le renard :

« Du moment que cela ne contiens pas de lactose, je ne le tolère pas. Tu trouveras dans le frigo des laits végétaux pour remplacer une utilisation plus… classique de lait. Mais je pense que tu devrais pouvoir t’en sortir pour ces adaptation. »

Et elle lui sourit. Ce sourire était-il vraiment honnête ? Elle ne savait pas vraiment, mais elle se sentait plus sereine que jamais… Elle ne comprenait pas tout ça, mais elle aimait ça, tout comme elle savait que l’autre femme tenterait de lui reprendre Yoren et que ça, elle n’aimait vraiment pas cette idée. Elle chassa cela pour plus tard, elle réglerait définitivement le problème après manger. En attendant, elle compléta sa réponse à la question du renard.

« Je ne suis pas vraiment difficile par ailleurs, Yoren, il n’y a encore rien eut que je n’aimait vraiment pas, alors ne t’en fait pas. »

Tristana n’avait pas pu s’empêcher de le suivre dans la cuisine, s’adossant légèrement à un mur en croisant les bras pour le regarder faire. Elle souriait, doucement, oubliant qu’elle ne s’était toujours ni changer, ni doucher pour le moment. Et les oreilles de l’hybride bougeaient, lui donnant une folle envie de revenir lui grattouiller les oreilles, mais non, elle se garda bien de le faire, continuant simplement le de le regarder faire. L’homme avait maintenant repris la parole et lui avait alors dit qu’il avait négligé de lui parler de quelque chose. Puis, il lui expliqua que, quand il avait commencé à lui toucher les oreilles, il avait été un peu déstabiliser par ce geste. Il alla même jusqu’à lui expliquer qu’il n’avait jamais ressentit ce genre de choses. Mais il avait cependant poursuivit en lui disant de ne pas hésiter si cela pouvait lui faire plaisir, ajourant qu’il lui appartenait corps et âme et elle sentit sa gorge s’assécher quelques instant avant de se mordiller un peu nerveusement la lèvre inférieure. Elle baissa les yeux vers sa main une seconde, puis elle soupira et releva les yeux vers le renard… Non… pas pour le moment. Peut-être plus tard. Cependant, quand elle le vit préparer la nourriture, elle plissa le nez et lâcha simplement.

« Pour deux personnes. Que tu manges avec moi ou non, je préfère que les repas soit préparer en même temps, cela fait des économies sur la globalité. Je vais prendre prendre une douche, si tu as la moindre question urgente, vient à la porte et frappe. »

Elle le regarda encore un moment, puis, elle sourit doucement avant de faire volte face et de quitter les lieux. Elle se glissa dans la salle de bain et fit glisser sa tenue au sol avant de glisser sous la douche, Puisqu’elle était seule, elle laissa toute expression quitter ses traits. Elle se doucha simplement pour être propre, sans se prendre la tête plus que nécessaire. Elle enroula son buste dans une serviette, rattachant maintenant sa longue chevelure rose en une queue de cheval assez haute sur son crâne. Elle laissa la serviette retomber sur son lit, ne se souciant que peu d’être nue alors qu’il pourrait venir à tout moment. Elle passa simplement ses sous vêtements et, alors qu’elle allait s’habiller, Finalement, elle opta pour une tenue de sport à laquelle elle ne tenait pas trop, un jogging, ainsi qu’un T-shirt informe. Elle prépara une tenue de rechange qu’elle plia soigneusement et mis dans un sac. Voilà qui serait bien pour ce soir-là. En attendant, elle alla récupérer sa serviette ainsi que ses vêtements sales et emmena le tout dans la buanderie avant de les fourrer dans la machine. Pas encore habituée à ce qu’on face le travail pour elle, elle avait d’ailleurs lancer cette dernière.

Tristana s’étira alors doucement avant de revenir voir où en était le renard dans sa préparation du repas. Bien sur, quand elle partirait, il aurait tout le loisir de voir ce que la maison pourrait contenir… Bien sur, elle l’enfermerait… Par crainte qu’il parte ? Peut-être, qui pouvait savoir après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoren
Esclave Hybride Renard Oration
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 32
Date d'inscription : 15/08/2018

MessageSujet: Re: Etre pris pour cible [Tristana]   Mer 26 Sep - 17:25

Tristana n'avait pas tord, il ne fallait mieux pas qu'il tombe malade, néanmoins, ce dernier était quand même résistant, on lui avait déjà fait subir bien pire. Mais encore une fois, il n'allait pas vraiment dire non au souhait de sa maîtresse, ce genre de pensée allait contre tout ce qu'on avait pu lui apprendre pendant sa vie entière. Une autre preuve de cela était quand elle lui avait parler des choses qu'elle ne supportait pas, aussi bien pour cause d'envie que génétique. Pour sa part, il n'avait pas vraiment de problème côté nourriture, ou il n'en avait pas découvert, alors ne plus avoir de lactose n'allait pas lui poser de problème, bien qu'il faudra faire attention pour certaine chose.

En tout cas, mise à part ce qu'elle venait de lui dire, Tristana ne semblait pas avoir de problème pour les goût, ce qui allait faciliter la tâche de son esclave. Ce dernier semblait en tout cas bien s'atteler à la tâche. A la vue de l'heure qu'il était, Yoren avait quand même préparer quelque chose d'un peu plus léger que la moyenne, ne sachant pas totalement les portion que pouvait manger sa maîtresse selon les heures de la journée. La macédoine semblait en tout cas bien prendre forme, chaque légume coupé à la main et arranger correctement, même pendant la cuisson, alors que les œuf cuisait tranquillement. La jeune femme lui lança alors qu'elle allait prendre une douche et il alla s'incliner devant elle avant de lui répondre, certaine habitude qu'il avait en tête ne semblait pas du tout changer.

"Ne vous en faite pas, maîtresse, tout sera bientôt prêt."

Il n'avait pas oublié ce qu'elle venait de lui dire aussi, à savoir de faire le repas pour deux personnes, cela n'allait pas vraiment ajouté grand chose à la préparation, alors il s'attela à la tâche. Alors que Tristana devait terminer de ce doucher, Yoren accélérait grandement ces préparations, mettant la tables pour deux personnes en même temps qu’embellir les plats. Tout était méticuleusement propre et l'esclave allait même jusqu'à nettoyer de nouveau tout ce qu'ils allaient utiliser, non pas par manque de confiance, mais juste car il pensait faire plaisir à Trista de cette manière.

Tout était maintenant placer au millimètre près, aussi bien les couvert que les plats, en passant même par le breuvage. Yoren souria un peu plus en voyant son résultat et pile au moment ou sa maîtresse arrivait. Il se plaça alors derrière sa chaise pour l'aider à s’installer avant de ce mettre à côté d'elle le temps de lui montrer le repas du soir.


"Ce soir maîtresse, ne vous ai préparer une macédoine de légumes accompagné de quelque œufs, certain mollets, certain dur."

Il attendit par la suite les demandes de sa maîtresse quand au quantité qu'elle voulait manger pour ensuite allé à sa place, en face de cette dernière sauf si elle désirait qu'il vienne plus près. Le repas allait bien entendu se passer dans le silence, Yoren jetant de temps en temps des coup d’œil vers sa maîtresse dans le cas ou cette dernière aurait besoin de lui. Il ne semblait pas faire de commentaire quand à son propre repas, il le trouvait certes bon, mais il avait l'habitude de sa propre cuisine maintenant.

"Le repas est à votre convenance maîtresse?"

Il ne semblait pas perdre de temps à lui demander cela, mais il fallait dire qu'il cherchait à savoir si une certaine préparation aurait été plus au goût de cette dernière. Dans tout les cas, Yoren n'allait pas chercher à égayer la conversation, il était surtout fait pour obéir à ce qu'on lui disait. Si jamais Tristana n'avait rien de plus à déclarer, le repas allait certainement se terminer en silence, laissant le loisirs à la jeune femme pour faire ce qu'elle avait envie de faire à l'extérieur ce soir. Pour l'esclave, il allait certainement passer du temps à nettoyer ce qu'il pouvait nettoyer, préserver les restes du repas et laver la vaisselle, en somme, quelque chose d'assez simple pour ce qu'il était.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristana North
Danseuse / Maîtresse HumainOration
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 30
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Etre pris pour cible [Tristana]   Jeu 27 Sep - 1:19

Tristana avait donc laisser Yoren s'occuper du repas pendant qu'elle prenait tranquillement sa douche. Une fois qu'elle fut prête pour la soirée, elle vint simplement rejoindre l'homme qui avait déjà tout préparer. Voir la table dressée comme ça lui fit un choc. Elle était habituée à manger seule et simplement... alors ça la changeait pas mal... Une sensation étrange la gagna alors qu'un petit sourire se posait sur ses lèvres. Elle ne comprenait pas vraiment ce qu'elle ressentait, mais elle aimait ça. Elle laissa donc simplement un sourire se poser sur ses lèvres avant de simplement hocher la tête. Yoren avait tiré une chaise pour qu'elle s'y installe à son tour et elle l'avait regardé une seconde avant de venir s'asseoir. Elle l'avait alors senti pousser doucement la chaise pour qu'elle soit bien installée et elle avait alors remarqué qu'il voulait la servir. Hum... C'était vraiment une habitude qu'elle allait devoir prendre ça aussi... Et il y en aurait d'autre.

Avec un sourire, elle lui avait fait signe de la servir, puisqu'il souhaitait le faire. Puis, elle lui avait ensuite indiqué d'un geste de s'asseoir en face d'elle et quand il avait obtempéré. Elle avait alors simplement hoché la tête, une de ses longues mèches de cheveux se glissant maintenant sur une de ses épaules avant qu'elle ne prenne maintenant la parole d'une voix pleine de douceur :


"Bon appétit."

Et elle commença à manger en silence, ne cherchant pas vraiment à faire la conversation. Elle était habituée au silence après tout. La danseuse mangea alors, le plus calmement du monde. Elle devait bien avouer que Yoren se débrouillait bien, le repas était plus savoureux que quand c'était elle qui préparait le repas. Elle avait donc terminé son repas, puis, elle avait simplement reposer ses couverts dans son assiette avant de regarder le renard avec une certaine douceur.

"Bien. Yoren, comme je te le disais tout à l'heure, j'ai quelques petites choses à faire, tu vas rester ici pendant ce temps-là." Elle hésita une seconde."Si tu veux prendre une douche... mais on a pas encore de quoi te permettre de te changer... et n'utilise pas trop d'eau."

Elle se leva et le regarda un moment avant de venir près de lui, hésita une seconde, puis grattouilla doucement les oreilles du renard avant de se lever et d'aller récupérer les affaires qu'elle avait préparé. La jeune femme jeta alors son sac à main sur son épaule avant de prendre le second sac à la main. Encore une fois, elle s'était tournée vers Yoren, lui adressant un sourire.

"Ne m'attend pas pour aller te coucher, ça ne sert à rien... Oh... Vas me chercher ma veste, s'il te plais."

Et elle fit mine de fouiller dans son sac pendant ce temps. Elle attendit qu'il quitte la pièce et en profita pour récupérer un couteau qu'elle savait aiguisé. Elle en aurait probablement besoin. D'ici à ce qu'il revienne, elle avait mis le couteau dans son sac, il n'y aurait pas le moindre problème quand à tout ça. Suite à une dernière grattouille des oreilles, elle quitta la maison, refermant la porte à clef. Yoren était maintenant enfermer chez elle et il resterait ainsi enfermer un moment.

Se servant de la carte d'identité, elle alla chez cette femme, enfilant une paire de gants et récupérant un morceau de corde. En quelques instants, elle était prête et elle garda ses affaires en retraits, gardant simplement son couteau dans la poche du sweet qu'elle portait. Avant que l'homme qui avait ouvert ne comprenne quoi que ce soit, la corde se referma autour de la gorge de l'homme. Elle attendit qu'il cesse de se débattre et, sans relâcher son étreinte avec la corde, elle le fit entrer dans le bâtiment, le visage vide de tout émotion. Elle le sentit rendre son dernier souffle et elle relâcha la corde et le cadavre avant de reprendre sa dague. Elle entendait les appels de cette femme et elle se tapit silencieusement derrière une porte. Quand la femme fut à porter, elle frappa, plaquant sa main ganter sur les lèvres de la femme avant de la planter avec son couteau. La femme n'eut pas le temps de comprendre ce qui lui arrivait et ne se débattit donc pas. Quelques autres coups de couteaux et elle aussi rendit son dernier souffle. Elle pris un tissus quelconque, nettoya son couteau et jeta ce dernier sur les deux cadavre. En silence, elle alla chercher un bidons d'essence dont elle les aspergea... avant de déclancher un incendie, commençant par consumer la corde avant de les lancer sur les cadavres.

Elle quitta alors les lieux, profitant de l'ombre pour aller dans une ruelle loin de là. Elle s'y changea dans aucune gêne, puis, elle brûla les vêtements tâcher de sang avant de errer un peu en ville, se fournissant un alibi par la même occasion. Elle n'avait plus que son sac à main, dans laquelle elle avait son couteau. Après cette errance, elle rentra, fermant doucement la porte derrière elle. Voilà, elle ne serait plus séparer de lui maintenant... Un sourire étirait ses lèvres alors qu'elle descendait dans les sous sol, nettoyant sa lame plus... profondément. De façon à ce qu'elle n'ait plus aucune trace de sang sur la lame. Elle alla ensuite la ranger, en profitant pour boire un verre d'eau. Tout cela, elle l'avait fait sans allumer la lumière, elle connaissait sa demeure par coeur après tout.

En silence, elle alla alors voir si Yoren dormait, elle voulait juste le voir avant d'aller se coucher... Elle avait commit deux meurtres pour lui, mais ne semblait même pas se soucier de quoi que ce soit de tout ça. Elle n'avait aucun scrupule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Etre pris pour cible [Tristana]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Etre pris pour cible [Tristana]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternia :: L'univers :: Oration :: Rues et avenues-
Sauter vers: