Eternia

Pourquoi seulement penser dans un seul monde, alors qu'une infinité vous attendent par Eternia
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ce qui est impossible de briser... [PV Selene]

Aller en bas 
AuteurMessage
Eginhard Hirokan
Commandant
Humain
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 154
Age : 32
Date d'inscription : 19/06/2014

MessageSujet: Ce qui est impossible de briser... [PV Selene]   Jeu 25 Oct - 16:57

Tout avait commencer quelque jours après que le couple étaient rentrer à Arathonis pour reprendre leur vie quotidienne. Au départ, il n'y avait pas eut le moindre problème, tout le monde semblait avoir certes remarqué certain changement dans le comportement du couple, ainsi que l'apparence de Selene, néanmoins, ils étaient heureux, alors pourquoi gâcher cela. Eginhard lui avait apprit beaucoup de chose en Eternia et maintenant qu'il n'avait plus cette inquiétude de ne jamais mourir avec sa femme, il semblait s'être donner à cœur joie pour combler cette dernière le plus possible. Aussi bien son travail à la forge qu'au entraînement montrait qu'il était comme libérer, et bien qu'ils ne montraient pas trop en publique leur relation, certainement à cause d'une petite gêne, tout le monde pouvaient sentir leur promiscuité.

Le père d'Eginhard était venu le voir alors qu'il était seul pour le prévenir que de continuer sa relation avec l'elfe allait le nuire bien plus qu'il ne le pensait, ce qui énerva bien entendu l'homme. Pourquoi maintenant, alors que tout était devenu parfait entre eux, que son père daignait sortir de sa maison pour lui donner une autre leçon. Une autre question qu'il se posait était la raison, son père ne semblait jamais lui dire pourquoi il n'appréciait pas cela, ou plutôt, pourquoi maintenant, il ne lui avait pas vraiment parler du mariage, ni même de ce qu'il c'était passé, alors qu'il semblait d'un seul coup au courant de beaucoup de chose, son frère ne lui aurait rien dit, il avait confiance en ce dernier, mais qui alors....

Sa réponse arriva encore quelque jours plus tard alors que son père arriva accompagner par le père de Selene. Ce fut quand même un choc de voir les deux parents côte à côte, même si il avait comme un mauvais présentement..., une autre tentative pour séparer l'homme de l'elfe, pourtant, cela était quasi impossible maintenant, après tout, ils avaient fait la cérémonie, ils étaient liés. Mais bon, il était persuadé que rien ne pourrait les séparer cette fois ci, alors après une concertation avec sa femme, le couple se décida de venir avec leur pères, qu'importe la direction et qu'importe ce qu'ils pourraient dire, ils étaient maintenant inséparable.

Et il fallait s'en douter, une fois arriver à bon port, une longue et intense discussion se lança entre les parents et les enfants. Eginhard était sure de lui, ne semblant pas reculer de son intention de passer le reste de ces jours avec Selene, néanmoins, son père ne semblait pas en colère, il était simplement triste, comme si il savait quelque chose qui allait le déranger beaucoup plus que prévu.


"Tu ne souhaite donc pas changer d'avis, mon fils?"
"Père, cela ne sert à rien, j'aime Selenwen, plus que tout au monde, et maintenant que nous ne seront jamais séparer, il n'est pas question que je prête attention à vos excuses."
"...Tu ne me laisse donc pas le choix..."

Ce fut à ce moment la que la nouvelle tomba, à savoir de remettre en cause l'humanité d'Eginhard en lui même. Ce dernier fut des plus choqué d'entendre cela de la part de son propre père, toutefois, à mesure qu'il expliqua certaine chose, l'homme ne pouvait que se taire. Pourquoi lui avait il caché ce genre de chose, que sa mère était peut-être un monstre, faisant de lui quelque chose qui n'était pas vraiment humain. Comment Selene allait prendre cela surtout, ils étaient en guerre contre les homme bête après tout, enfin..., ils avaient penser qu'il était un humain pur souche de base..., cela compliquait tellement les choses qu'il ne savait pas quoi dire, quoi faire.

Il aurait voulu à ce moment pouvoir compter sur sa femme, néanmoins, il eut suffit d'un geste, d'un recul, et plus rien ne semblait comme avant dans les yeux de l'homme. Oui, pour le coup, leurs parents avaient bien réussit leur petite besogne, à savoir de faire du mal à leur relation de couple. Eginhard avait mal, il se sentait un peu brisé de voir qu'après tout ce qu'ils avaient vécu ensemble, sa femme recule avec cette nouvelle. Il aurait penser qu'elle le soutiendrait, qu'ils trouvent un moyen d'allé mieux, mais non, au final, l'homme se retrouva seul, même en retournant chez lui.

Ce fut pour cette raison qu'il s'enferma dans la forge, piquant peut-être une petite crise à cause de cette nouvelle. En voulait il à sa femme?, pas du tout, même si cela avait briser un peu son cœur, il comprenait qu'elle avait du subir un choc, néanmoins, cela n'aidait pas son état du moment. Après une ou deux journée à faire passer ces émotions sur le métal, l'homme se prostra simplement dans un coin, la tête contre ces genoux, ne voulant plus rien entendre d'autre que le bruit de son cœur.

Il ne savait pas combien de temps il allait passé comme cela, ni même si il allait un jour revoir la lumière du jour, mais l'esprit de l'homme semblait de plus en plus flou. Passé une semaine, Eginhard ne pensait plus à rien, il n'était qu'une coquille vide, il n'avait plus de famille, plus de femme, que pouvait il lui rester maintenant. Bien entendu, son corps subissait les frais de ce manque de nutrition, il semblait quand même plus mince, plus terne aussi. Son regard semblait sans vie, il allait être très difficile de le faire réagir maintenant qu'il se trouvait dans cet état la, bien qu'une seule personne pourrait être capable de le ranimer. Oui, car même si tout était contre lui, si il avait pu avoir l'impression d'être abandonné de la part des personnes envers qui il avait confiance, au fond de lui, il restait toujours les marques de sa femme, de Selene, sa femme et la seule personne qu'il aimerait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selenwen Hirokan
Commandante
Elfe de Lune
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 154
Age : 30
Monde d'origine : Arathonis
Races : Elfe de lune
Sexualité : Hétéro
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Re: Ce qui est impossible de briser... [PV Selene]   Jeu 25 Oct - 23:21

Ils étaient rentré et la vie avait repris son cours. De temps à autre, Selenwën était assez fatigué... C'était peut-être le temps que son corps ne s'habitue au changement au niveau de sa magie. Ils recevaient parfois des commentaires, mais l'elfe n'y prêtait pas grande attention, après tout, ce qui comptait, c'était que maintenant, ils pouvaient vivre leur amour sans avoir à se soucier de quoi que ce soit. Puis, il y avait eut ce jour... Leur deux pères côte à côte, ça ne pouvait pas être une bonne chose, elle l'avait su au premier coup d'oeil. Un regard échangé avec son époux, puis, ils avaient décidé de venir écouter ce qui se passait. Les oreilles frissonnant légèrement, l'archère écouta ce qu'ils pouvaient avoir à leur dire.

Encore une tentative de les convaincre de se séparer. Encore un refus. Puis, l'information tomba et Selenwën eut l'impression de tomber dans un gouffre sans fond. Les bruits autour d'elle étaient comme atténués, elle n'entendait plus rien, ne voyait plus rien. Les hommes-bêtes, ils avaient tuer son frères... Il ne pouvait pas en être un... Non... C'était impossible. Mais en même temps, ça expliquait tellement de choses quand aux particularités de l'homme... Elle sentit son coeur se briser. Les larmes lui montèrent aux yeux. Son bonheur sombra, accompagner d'un fragment de son esprit. Elle vit la main d'Eginhard se tendre vers elle et une vague de panique s'empara d'elle et elle recula, comme hors de portée. Elle avait envie de pleurer.


"Non... Ce n'est pas vrai... non..."

Sa voix se brisa et elle s'enfuit disparaissant dans la foule, puis dans l'inconnu alors que le père de l'elfe toisait le mari de sa fille avec une attitude hautaine qui signifiait bien que les choses rentraient maintenant dans leur état normal. Si sa fille avait le coeur brisé, elle s'en remettrait.


Selenwën avait quitté les lieux, finissant par tomber à genoux, en larmes et complètement brisée. Personne ne semblait se préoccuper d'elle, comme si les rumeurs avaient déjà commencé à se répandre. Ce fut finalement Elias qui vint à elle, lui demandant pourquoi. Elle fut incapable de lui répondre, éclatant en sanglot alors Elias enleva son manteau avant de le mettre autour des épaules de l'archère. Il lui proposa alors de l'accompagner chez lui et d'y passer quelques temps, le temps d'aller un peu mieux. Elle ne lutta même pas. Elias l'avait alors raccompagner chez lui et s'était occuper d'elle, veillant à sa santé en attendant qu'elle se remette. Il fallu quelques jours avant que l'elfe ne recommence à manger et à se prendre un peu en main. Elias tenta d'apaiser les crainte de la jeune femme et de la faire réfléchir quand à savoir si la nature d'Eginhard était vraiment plus importante que son amour et ce qu'ils avaient pu vivre jusqu'à maintenant. Généralement, elle finissait pas s'isoler et se renfermer sur elle-même. Elle resta encore quelques jours chez lui, trouvant un refuge dans cette sécurité qu'il lui offrait.

Il se passa plusieurs jours avant qu'une voix féminine ne retentisse. L'elfe avait levé les yeux, le coeur serré. Elias avait une compagne... Elle le vit d'ailleurs assez nerveux... Finalement, il lui avait expliquer que si il y avait eut cet accord entre eux, c'est parce qu'il avait compris le problème. Il lui dit que lui aussi avait une relation qu'il ne devrait pas avoir... Mais l'amour avait ses propres raisons. Il lui expliqua que c'était sa compagne qui venait lui rendre visite pour le moment. Il lui avait demandé de garder son calme. Dans un état second et tremblant, l'elfe suivit l'homme jusqu'à la fenêtre alors et, pendant qu'il sortait, elle le vit rejoindre une femme à la chevelure blonde. Elle lui semblait assez belle... jusqu'à voir qu'elle avait une corne en plein milieu du front, ainsi qu'une queue de crin blond... Une femme-bête... Et il la rejoignit en souriant avant de l'enlacer avec tendresse et de l'embrasser. Non... Non... Elle frémit.

Selenwën se laissa tomber au sol, complètement vidée. La femme vint lui parler avec Elias et l'elfe se tendit pendant un moment.  Il fallu un moment pour qu'elle réussisse à l'apprivoiser et à gagner sa confiance. Avec l'aide d'Elias, elle parlèrent beaucoup et arrivèrent à la convaincre qu'elle avait fait erreur, mais il fallait qu'elle se reconstruise encore, même si c'était vraiment compliqué... Puis, alors que la femme-licorne lui parlait, un jour, elle jeta un regard nerveux à Elias avant de reprendre la parole :


"Selenwën... Vous devriez vraiment manger plus et prendre plus soin de vous dans votre état..."
"Mon... état ?"
"Oui, vous attendez un enfant."


Encore une chute dans le néant, elle ne s'attendait pas à cette révélation... Mais celui lui donna la motivation suffisante pour se reprendre. Le temps de se reprendre ensuite et de reprendre des forces et elle eut finalement  retenu sa leçon. Encore un peu et la voilà qui quittait le refuge de chez Elias pour rentrer chez elle. Elle avait pris sa forme animal pour se déplacer plus facilement... Chez elle, il y avait un silence de mort et tout était laisser un peu livrer à la nature. Il n'y avait pas de signe d'Eginhard... Il ne s'était pourtant passé qu'un peu plus d'une semaine... Mal à l'aise, elle se servit de son flair sous cette forme pour le trouver. Elle le pista ainsi jusqu'à la forge. Il n'était plus que l'ombre de lui-même... Elle resta panthère et continua d'avancer, doucement, avant de venir frotter son museau contre le bras de l'homme avant de se frotter plus contre son torse. A le voir ainsi, elle s'en voulait vraiment. Elle ne voulait pas lui parler pour le moment. Elle hissa maintenant une de ses pattes sur les genoux de son époux, venant maintenant frotter son museau contre le visage de l'homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ce qui est impossible de briser... [PV Selene]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternia :: L'univers :: Arathonis :: Camp humains-
Sauter vers: